Q

le contexte macroéconomique du moment questionné par un chercheur ou un acteur du monde du business.

uestion

-

Tous entomophages ?

A l’université agricole de Huazhong, ville de Wuhan, s’est tenu le rituel banquet de fin d'année avec au programme une orgie d’insectes : des sauterelles grillées à croquer accompagnées d’oeufs de fourmis, de larves de charançon du bambou et autres larves de capricornes frites ou de chrysalides de vers à soie.
Riches en vitamines, oligoéléments et en protéines les insectes sont aussi intéressants en valeur nutritionnelle que le crabe ou le homard rappellent les professeurs et les ingénieurs agronomes de Huazhong. 
Presque 3 milliards d’individus en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud mangent quotidiennement des insectes : ils sont sans doute et sans le savoir les pionniers de l'alimentation de demain. 
Economisez l’eau sur-consommée pour la production de la viande de boeuf, réduisez votre empreinte carbone, luttez contre le réchauffement climatique, passez aux chenilles, aux termites et aux araignées, en un mot devenez entomophage !

-

Technologie ou mythologie, pourquoi choisir ?

En 1977, seuls 270 000 Chinois étaient reçus à l’examen d’entrée à l’université. Cette année ils seront 8,7 millions à sortir diplômés des universités chinoises, soit 400 000 cerveaux en plus par rapport à l’an dernier. Des années 70 aux années 90 le taux de réussite à l’examen d’entrée à l’université a plafonné autour de 40 %. Il a aujourd’hui largement doublé.
Les quatre classiques de la littérature chinoise recyclés en séries télé font cet été un malheur chez les millenials fans de Bilibili, le site de partage de vidéos. Les Trois Royaumes, Au bord de l’eau, Le Rêve dans le pavillon rouge, La Pérégrination vers l’Ouest ou Le Lotus d’or, tous écrits entre le XIV ème siècle et le XVIII ème ont ainsi fait peau neuve, trouvant grâce à la révolution digitale un public inédit.
Une jeunesse capable dans la même génération de développer le supercalculateur exaflopique Tianhe-3 et de revisiter ses classiques pèsera double dans le monde : par sa masse et par la haute qualité de son potentiel cognitif branché sur une double source technologique et mythologique.     
Si comme le pensait Nelson Mandela l’éducation est l’arme la plus utile pour changer le monde, la Chine prend chaque année un peu plus d’avance pour y parvenir.