jinliqun.jpg

« La part totale des investisseurs étrangers sur le marché boursier et obligataire chinois plafonne à 5% et représente seulement 2% de nos actifs bancaires. Aux USA les investissements étrangers comptent pour 35% du marché boursier, 41% du marché obligataire et 13% des actifs bancaires. Les marchés boursier et obligataire de la Chine ne pèsent que 1% des investissements de portefeuille dans le monde. Comment, dans de telles circonstances, la Chine peut-elle jouer un rôle central dans la finance internationale ? L’ouverture est donc vitale pour développer la voix de la Chine dans la finance mondiale à condition que son risque en soit maîtrisé, ce qui exige une grande sagesse »

 Jin Liqun, président de l’AIIB, la banque d’investissement asiatique dans les infrastructures, qui finance notamment les nouvelles routes de la soie. 

Zeng Fanzhi, Hospital Triptych No.2, 1992.

C’est le nombre de nouveaux employés chinois que Goldman Sachs a l’intention d’engager en 2021. Depuis l’ouverture le 1 avril de l’an dernier aux banques et gestionnaires d’actifs étrangers du marché financier chinois, la chasse est ouverte. UBS, JP Morgan Chase, Nomura sont aussi sur les rangs, agrandissant leurs bureaux et gonflant leurs effectifs, se mettant tous en ordre de bataille pour prendre la meilleure part du marché financier national estimé à 54 000 milliards $.Pendant que le Parlement européen réfléchit aux conditions du traité d’investissement sino-européen, le capital américain, suisse ou japonais fait ses courses en Chine. 

400

FRANCOIS JULLIEN.jpg

Le boucher grec tel que Platon le décrit dans le Phèdre coupe la bête en morceaux suivant son anatomie et ses articulations, là où le boucher chinois, selon Zhuangzi, est sensible à ce qui espace les chairs, les os, les nerfs. Le couteau du premier tranche, celui du second départage, l’un incisif, l’autre décisif. 

wice

xiaotiqin.jpg

Avec Huangqiao, Crémone en Italie et Mirecourt en France ont un sérieux concurrent.
Ici on fabrique chaque année 30 % de la production mondiale de violons. Huangqiao, petite ville du Jiangsu, a gagné un nouveau titre : on l’appelle communément la ville du violon oriental. Elle concentre 220 entreprises qui avec 30 000 employés fabriquent en moyenne 700 000 violons par an exportés dans plus de 90 pays. Mais l’industrie locale du violon qui génère chaque année 2,4 milliards de yuans est plus qu’un business : elle est le moteur de toute une chaîne de formation et d’éducation à la musique classique, dont le violon est l’instrument fétiche. 
Les Stradivarius de demain seront peut-être chinois. Ce qui augmente aussi les chances de voir les prochains Menuhin ou Oïstrakh sortir de Chine. 

shenpeng.jpg
Shen Peng

Cet homme du Shandong a fondé Waterdrop. 
Shen Peng commence stagiaire chez Meituan, en devient directeur régional pour la Chine du Nord au bout d’un an puis co-fonde Meituan Takeaway. Très vite la livraison de plats ne lui semble pas une activité socialement satisfaisante. Devant la souffrance des familles pauvres privées de soins médicaux à cause de leurs prix prohibitifs il repense à son enfance qu’il a pu vivre normalement malgré une maladie grave grâce à une assurance souscrite par son père. Son idée de mutuelle santé est née et rassemble un million de membres trois mois après son lancement en 2016. Fin mars 2021 presque 22 000 familles ont déjà été couvertes par la mutuelle santé de l’ancien stagiaire de Meituan. Le 7 mai dernier sa société est devenue la première valeur insurtech de la Bourse de New York avec une capitalisation proche de 5 milliards $, propulsant son fondateur dans le tableau de la nouvelle élite chinoise enregistrée par le magazine Fortune des 40 personnalités chinoises de moins de 40 ans. La goutte d’eau a pris de la valeur.

P

zhangyiming.jpg

« Quand un concurrent vous critique, même si 80 % de ses informations sont inexactes, il faut lire les 20 % qui restent car cela peut devenir une vraie source d’inspiration. Ne soyez jamais obsédé par votre concurrent direct. Regardez ce qui s’est passé entre Microsoft et Google : le premier a longtemps cru que son vrai concurrent était Google jusqu’au jour où il a compris que le nouveau marché d’avenir de l’informatique serait le Cloud. C’est alors Amazon qui est devenu son vrai concurrent »

Zhang Yiming

fondateur de ByteDance en 2012 et créateur de Toutiao et de TiKtoK.

I

mage

xiabin.jpg

« Les prêts bancaires chinois accordés aux entreprises privées ne représentent que la moitié de ceux accordés aux entreprises d’Etat. Alors que 50% des recettes fiscales du pays sont générés par le privé qui pèse pour plus de 60% dans le PIB, plus de 70% dans l’innovation technologique, plus de 80% dans l’emploi et plus de 90% des nouveaux emplois. Pour un développement de qualité, ce ne sont donc pas les fonds qui manquent mais l’efficacité des investissements. On comprend ainsi à quel point la réforme des entreprises d’Etat est cruciale »

Xia Bin
conseiller au Conseil d’Etat, président du China Chief Economist Forum. 

Votre débrief précis et concis sur la Chine
qui performe, transforme, réforme.

Abonnez vous à  Sinocle Hebdo

Kobe Bryant ou Yugong ?

Q

uestion

Kobe Bryant, le basketteur star des Los Angeles Lakers mort avec sa fille dans un accident d’hélicoptère en 2020 et LeBron James, le géant de 2,06 mètres des Cavaliers de Cleveland sont les deux idoles de Cigla. La jeune lycéenne tibétaine de Lhassa a gravé leurs deux noms sur ses bracelets et les porte en amulettes quand elle joue ses matchs.
Fille de bergers pauvres originaires de Nagpu à 4500 mètres d’altitude, elle se prépare pour les épreuves du Gaokao, seule obsession de ce début juin pour presque 11 millions d’élèves. Ses idoles l’aideront certainement à réussir et à projeter son destin plus haut que le toit du monde. 
Très loin de Cigla, dans le village de Dianziping, province du Hubei, coupé du monde par les montagnes et les rivières, Wang Guangguo décide un jour de construire une route sur la falaise à mains nues. On le compare aussitôt à Yugong, grande référence maoïste, le héros qui dans la fable déplace les montagnes, brisant rocher après rocher, portant seul ses paniers de terre jusqu’à la mer, répondant inlassablement à ses voisins moqueurs qu’il était certain de mourir à la tâche mais qu’il aurait des fils et des petits-fils qui poursuivraient sans relâche son rêve. Emu par sa folle persévérance un dieu décida de lui épargner sa peine et abattit les montagnes. 
Grâce à la route de la falaise initiée par la mobilisation de tous puis achevée par le gouvernement local les paysans de Dianziping qui ne produisaient que des patates et du soja vendent désormais des fruits et des piments. Et grâce à l’éducation sportive de Cigla les bergers pauvres de Nagpu connaissent les rives de la Californie.
Tout est bon pour la grande mobilisation populaire chinoise, l’identification aux dieux du basket américain comme la récupération des héros légendaires des fables antiques. Yugong et Kobe Bryant, même combat. 

V

idéosélection