L’ancien Premier ministre, représentant spécial du ministère des Affaires étrangères pour la Chine depuis 2018, arpente le pays depuis cinquante ans. Il a appris avec Deng Xiaoping à « tâter les pierres en traversant la rivière » et sait avec Confucius que « errer sans se corriger c’est vraiment errer ». Quoi de neuf dans ce nouveau cru chinois ? Du connu, du subtil, du savoureux et du solide. 

Luo Yonghao

« L’épidémie, malgré son impact mondial, ne suffira pas à créer un choc qui ouvre de nouvelles perspectives sociales ou économiques. Elle ne changera pas les règles du jeu car les économies asiatiques et occidentales sont de plus en plus figées, désormais structurées par une faible croissance, une aversion au risque de plus en plus forte et une mobilité sociale de plus en plus faible ».

« L’industrie automobile, hautement protégée, a créé, à cause de sa très faible compétitivité, l’effondrement de la demande. Les marques automobiles chinoises indépendantes ne représentent que 42 % du marché intérieur. Seule Geely ( qui possède Volvo et Lotus ) est devenue la 5 ème marque la plus vendue en Chine, face à toutes les autres fabriquées par des co-entreprises sino-étrangères. L’ industrie de l’électroménager a suivi le chemin inverse : très ouverte, elle a permis aux marques chinoises de devenir des leaders mondiaux. Nos climatiseurs et nos fours à micro-ondes représentent 80 % de la production mondiale, nos réfrigérateurs et nos machines à laver 55 %. Cela est suffisamment significatif pour comprendre le cycle d’ouverture à venir ».

Votre débrief précis et concis sur la Chine

qui performe, transforme, réforme.

- ST21 -

31 Avenue de Ségur 75007 Paris France

01 74 64 79 37

contact@sinocle.info

Mentions Légales / Crédits 

本网站部分图片来自网络,请图片版权拥有者与我们联系。 

©SINOCLE  Tous droits réservés 2020

  • 白色的Twitter圖標
  • 白色的Facebook圖標
  • 白LinkedIn圖標
  • 白色的Instagram圖標