Un récit court et documenté pour éclairer une mutation technologique, scientifique, industrielle, commerciale, sociale ou artistique venant de Chine.

Le serial latéralisme chinois


La 18 ème réunion des chefs des états membres de l’OCS, l’Organisation de coopération de Shanghai, était à peine achevée vendredi à Tachkent que le premier ministre chinois Li Keqiang fonçait à Bangkok pour ouvrir la 22 ème réunion Chine-Japon-Corée du Sud-Asean dite 10 + 3. Week-end géopolitique chargé pour Pékin. Un hasard ( certainement programmé ) de l’agenda a calé ces deux sommets juste avant le voyage européen à Shanghai, trois jours supervisés par Emmanuel Macron avec dans sa délégation la ministre allemande de l’éducation et de la recherche, le commissaire européen à l’agriculture, des entrepreneurs allemands, des patrons français, des artistes très biculturels comme le peintre Yan Pei-Ming ou l’écrivain Dai Sijie. Une délégation symboliquement forte, économique puissante, politiquement unie autour de la matrice européenne. Peu de sujets qui fâchent à l’ordre du jour, chacun les connaît et n’en pense pas moins. Partenariat global et partenariat stratégique seront les maitres mots et les thèmes à l’honneur. Soit les mêmes sujets qu’à Tachkent et à Bangkok. Au programme de Tachkent ? Multilatéralisme, commerce mondial inclusif, respect des règles de l’OMC, approfondissement des échanges régionaux, transformation numérique, transition énergétique, croissance durable et partagée… Au programme de Bangkok ? Multilatéralisme, intégration économique, coopération pragmatique, approfondissement des échanges régionaux, connectivité, économie ouverte… Seuls les interlocuteurs changent : à Tachkent la Chine est multilatérale avec les dirigeants russes, indiens, pakistanais, ouzbeks, tadjiks ou kazakhs ; à Bangkok elle est multilatérale avec les dirigeants thaïlandais, philippins, indonésiens, vietnamiens ou birmans Et à Shanghai, pour la deuxième Foire internationale,  la Chine est multilatérale avec les Européens.   Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. A ce train là il ne s’agit plus de multilatéralisme mais de serial latéralisme. Un serial latéralisme qui justifie à lui seul l’optimisme de Ren Hongbin, ministre adjoint du commerce, qui s’est engagé à maintenir dans les 15 prochaines années la promesse d’importer l’équivalent de 30 000 milliards de dollars de marchandises. L’Europe avance désormais unie face à la Chine mais elle est loin d’être unie à la Chine. Cette dernière, par son redoutable serial latéralisme, a toujours un côté d’avance. Quand nous regardons Pékin en face, Pékin regarde aussi et en même temps Bangkok et Tachkent en face.   L’OCS combien de divisions ? Par ordre démographique décroisant : Chine ( 1,4 milliard d’habitants ), Inde (1,3 milliard ), Pakistan ( 218 millions ), Russie ( 146 millions ), Ouzbékistan ( 33 millions ), Kazakhstan ( 18 millions ), Tadjikistan ( 9 millions ), Kirghizistan ( 6 millions ). L’Asean combien de divisions ? Par ordre démographique décroissant des 10 pays historiques : Indonésie ( 268 millions d’habitants ), Philippines ( 108 millions ), Vietnam ( 96 millions ), Thaïlande ( 69 millions ), Myanmar ( 54 millions ), Malaisie ( 32 millions ), Cambodge ( 15 millions d’habitants ), Laos ( 7 millions ), Singapour ( 6 millions ), Brunei ( 450 000 ). Et l’Europe des 28 sur les mêmes critères ? 513 millions bientôt amputés des 66 millions du Royaume-Uni.  A eux deux le Pakistan, membre de l’OCS, et l’Indonésie membre de l’Asean, représentent un marché de 586 millions de personnes. La Chine est donc libre de tourner son multilatéralisme de tous les côtés en fonction des retournements de l’histoire et des alternances du pouvoir.    Dans L’Art de la guerre écrit au VI ème siècle avant J.C, Sun Tzu rappelait les principes simples pour mener victorieusement le combat : « A dix contre contre un encerclez l’ennemi, à cinq contre un attaquez le, à deux contre un divisez le et si vous êtes de force égale engagez le combat ». Unilatéral un pays, même très puissant, est faible. Multilatéral, même moins puissant, il est moins vulnérable. Serial latéral, il est invulnérable.   

- ST21 -

31 Avenue de Ségur 75007 Paris France

01 74 64 79 37

contact@sinocle.info

Mentions Légales / Crédits 

本网站部分图片来自网络,请图片版权拥有者与我们联系。 

©SINOCLE  Tous droits réservés 2020

  • 白色的Twitter圖標
  • 白色的Facebook圖標
  • 白LinkedIn圖標
  • 白色的Instagram圖標