P

Le propos d’un décideur politique ou d’un observateur privilégié pour mettre en perspective et mieux comprendre la mondialisation et les mutations de la Chine.

hrase

18 septembre 2019


 

« Un paysan chinois possède en moyenne 9 mu ( 1 mu = 666 mètres carrés ), l’équivalent pour le paysan japonais est de 30 mu, entre 200 et 500 mu pour le paysan européen et 1000 mu environ pour le paysan   américain. Avec de si petites parcelles il est structurellement impossible de s’enrichir en cultivant des légumes en Chine même si certains experts expliquent le contraire ».

Zhou Tianyong, directeur adjoint de l’Institut de stratégie internationale de l’école du Parti et professeur de l’Université des sciences et technologies de Bejing. 

 

 

 

 

11 septembre 2019

« Si 50 % des rizières du monde étaient plantés en riz hybride, la production pourrait augmenter de 2 tonnes par ha et nous pourrions nourrir correctement 500 millions de personnes supplémentaires ».  

 

Yuan Longping, le père du riz hybride national est formel : la prochaine récolte de riz hybride pourrait atteindre 18 000 kg par ha dans la rizière modèle de Changsha dans le Hunan. Imaginons les rizières du monde entier sur le modèle de celle de Changsha : sachant que 113 millions de personnes sont, selon les chiffres les plus récents de la FAO, en insécurité alimentaire et 821 millions en sous-alimentation et que 7 pays concentrent les deux tiers de l'insécurité alimentaire ( Congo, Yemen, Afghanistan, Ethiopie, les 2 Soudan, Syrie ), il est facile de comprendre que l’ingénieur agronome chinois, désormais âgé de 87 ans, mérite le Prix Nobel de la paix. 

 

 

 

 

 

 

24 juillet 2019


 

« La Chine est sur le point de devenir un grand pays moderne. Mais nul ne peut garantir que nous atteindrons cet objectif. Dans l’histoire les deuxièmes puissances ne sont pas toujours devenues les premières.  Toute deuxième puissance peut à son tour être dépassée. Aucune providence ni aucune loi historique n’ont prévu que nous deviendrons nécessairement la première puissance mondiale ».   

 

Zhou Qiren, économiste, professeur à l’Institut national du développement de l’Université de Pékin.

 

 

 

 

 

 

17 juillet 2019


 

« Un coût au km beaucoup moins cher que dans le reste du monde, des tarifs pour les voyageurs compétitifs avec ceux des bus, un plan à long terme incluant la réduction nationale des émissions de gaz à effet de serre, un réseau intégré dans le maillage des villes intelligentes, l’écosystème des TGV chinois a de quoi inspirer le monde entier ».  

 

Le constat vient de Martin Raiser, directeur de la Banque mondiale en charge de la Chine. Son institution a financé en Chine 2600 km de nouvelles voies ferrées à grande vitesse. Depuis 2008 la Chine a créé 25 000 km de ces mêmes lignes, bien plus que le total des voies TGV mises en service dans le monde pendant la même période.

 

 

 

 

 

 

26 juin 2019


 

« Le patriotisme nous demande d’agir avec détermination et de ne pas agir avec impulsion, il nécessite de la bravoure éclairée, sans humilité excessive ni arrogance démesurée » 

 

Zi Chuan, éditorialiste du Quotidien du peuple.

Ainsi le patriotisme chinois serait raisonnable, mesuré, intelligent, une sorte de patriotisme des Lumières, là où sa version américaine serait  irrationnel, injuste, narcissique. « Le patriotisme c’est aimer son pays ;  le nationalisme c’est détester celui des autres » disait de Gaulle.Tout se passe comme si Chinois et Américains avaient également oublié cette petite mais décisive distinction. 

 

 

 

 

 

 

15 mai 2019


 

« Au lieu de réagir oeil pour oeil, dent pour dent à l’augmentation des droits de douane sur les importations chinoises aux Etats-Unis la Chine devrait proposer la création d’une nouvelle zone franche sino-américaine zéro taxe, zéro subvention. Cela accélérait la construction d’une économie de marché chinoise vraiment performante ».

 

Ren Zeping, proche du vice-premier ministre Liu He en charge des négociations commerciales avec l’administration Trump et économiste en chef de Evergrande Real Estate Group dont le président Xu Jiayin, avec une fortune estimée à presque 40 milliards $, figure dans le top 3 de son pays. Une consolation pour son économiste ? Son salaire annuel de 15 millions de yuans.

 

 

 

 

 

 

8 mai 2019


 

« Il y a trente ans j’ai prédit que le PIB de Shanghai dépasserait celui de Hongkong. Il y a deux ans j’ai annoncé que celui de Shenzhen dépasserait dans 10 ans celui de toute la Silicon Valley ».

 

Il reste donc 8 ans pour savoir si la prédiction de Steven N.S Cheung, l’économiste de Hongkong, était une anticipation ou un excès de confiance dans le fait que Shenzhen devienne la nouvelle ville-monde de l’économie-monde. En 2O17 le PIB de la Silicon Valley était encore le double de celui de Shenzhen.   

 

 

 

 

 

 

1 mai 2019


 

« Tuer la poule pour prendre les oeufs est une voie sans issue »

a précisé le président chinois à l’occasion de l’inauguration de l’exposition internationale d’horticulture de Bejing. La poule, dans l’esprit imagé de Xi Jinping, c’est la nature, le voleur d’oeufs représentant la prédation industrielle et l’avidité aveugle de la croissance. Moralité : la civilisation écologique que la Chine appelle de ses voeux passera par une économie mondiale découplée. Autrement dit, un monde où les poules seront heureuses car élevées en pleine nature dans des fermes gérées par l’intelligence artificielle et les oeufs meilleurs car bio.     

- ST21 -

31 Avenue de Ségur 75007 Paris France

01 74 64 79 37

contact@sinocle.info

Mentions Légales / Crédits 

本网站部分图片来自网络,请图片版权拥有者与我们联系。 

©SINOCLE  Tous droits réservés 2020

  • 白色的Twitter圖標
  • 白色的Facebook圖標
  • 白LinkedIn圖標
  • 白色的Instagram圖標